1. Page d'accueil

La retraite des fonctionnaires et des autres

La retraite des fonctionnaires et des autres

The 2007-10-03 at 10:18 by Pigeon. In Page d'accueil.

Cet article, basé sur des liens comme l'INSEE, permet de mettre en avant la différence de calcul entre les salariés du public et ceux du privé.

La retraire des fonctionnaires : Le calcul

Sauf réserve d’erreur de ma part, voici le calcul de la retraite d’un fonctionnaire et celle du privé. Je parle de cas génériques.

On va prendre ‘Albert Dupont’ et ‘Michel Duchemol’. Ok pas super créatif sur les noms...

Albert Dupont a été fonctionnaire durant 40 années soit 160 trimestres sans régime spécial.
Michel Duchemol a été dans une boite du privé durant 40 ans soit 160 trimestres.

Le salaire moyen des fonctionnaires : 2540€ brut par mois (source : http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1151/ip1151.html )

Le salaire moyen dans le privé : 2440€ Brut (source : http://www.insee.fr/fr/ffc/ficdoc_frame.asp?ref_id=ip1067 )

Quand on dit que les fonctionnaires sont mal payés, je veux bien le croire mais soit y a des fonctionnaires qui touchent très très très bien, soit les mecs du privé sont vraiment des pigeons.

Pour le public

Donc, on reprend nos salaires moyens mais on va viré, on va dire 200€ de primes pour le fonctionnaire car le calcul doit se faire hors primes

En fin de carrière Albert Dupont est donc à 2 340€ Brut Moyen sur les six derniers mois d’activité hors primes.

On va dire pour simplifier que Michel Duchemol est à 2 440€ brut moyen sur les 20 meilleurs années. (Et oui, pour nous, privatisé, ce sont les 20 meilleures années donc le mec qui a bossé au SMIC 30 ans et qui termine à 2500 €, il ne lui restera pas grand-chose par rapport à un fonctionnaire, bref.)

Si je me réfère à ce site :

Il me faut :

N : Correspond aux nombres de trimestres travaillés
DSB : Nombre de trimestres requis pour l’année d’ouverture des droits (en gros, un nombre de trimestre minimum est requis pour partir en retraire)
TB : Correspond au montant brut indiciaire. En gros, si j’ai bien compris, c’est le brut hors prime en fin de carrière.

Et enfin la formule : (N/DSB x 75 %) x TB

Soit, pour Albert Dupont, ca nous donne :

(150/160 * 75%) * 2340 = 1 645€

Maintenant pour le privé…

Bon déjà, c’est pas du 75% mais 50%... ca commence mal et il faut certaines conditions pour bénéficier de ces 50% (40 ans plein. – 1/125ième par trimestre manquant ) et qui sont en moyenne à 47% apparament mais prenons 50% dans le meilleur des mondes.

la formule est ainsi :


(SAM x taux ) x (nombre de trimestres ou durée d'assurance au régime général)

___________________________________________________________________

(durée maximale d'assurance au régime général prise en compte = 160 )



SAM : Salaire Moyen sur les 20 dernières années



Source : http://www.adai13.asso.fr/fiches/soc/soc_retraites.htm


Donc pour notre Michel Duchemol :

(2440 * 0.5 * 160) / 160 = 1 220€


Dans le privé, il existe des retraites complémentaires.


Un salarié cotise et « paye » des points de retraite auprès de l’ARRCO. On va dire que Michel Duchemol à eu 3700(1) points (je me base sur mon cas) ce qui nous donne un autre calcul soit :
Le point ARRCO étant à 1.1104€ :


Calcul de la retraite complémentaire :

3700 * 1.1104 = 4108.48 annuel si on est à 100% soit 40 ans plein


Là, je n’ai pas trouvé si c’était brut ou net. Si je prends le net :


1220 + (4108.48/12) = 1 563 €

Donc pour résumé :


Albert Dupont : 1 645€ pour un salaire de 2 340€
Michel Duchemol : 1 563€ pour un salaire de 2 440€ (!)

Donc à salaire supérieur pour le privé, la retraite sera inférieure à celle du fonctionnaire.


Le plus "marrant" est que les impôts payés par ceux du privé vont justement alimenté la retraite des fonctionnaires... payés plus que nous à salaire inférieur comme vu ci-dessus. Cela veux dire qu'ils vont moins cotiser mais toucher plus.


L'erreur étant humaine, merci de me le signaler par mail ici : contact@marre-des-greves.fr


(1) : http://www.temps-libre.info/spip.php?article96


Liste des liens utilisés :
http://www.insee.fr/fr/ffc/chifcle_fiche.asp?tab_id=38
http://www.insee.fr/fr/ffc/ficdoc_frame.asp?ref_id=ip1067
http://www.seniorplanet.fr/mag/retraite-modes-de-calcul.1453.2.html
http://www.adai13.asso.fr/fiches/soc/soc_retraites.htm

momo  

C'est un avantage de la FP. A savoir salaire moins élevé durant la période active mais bonne retraite. Un haut fonctionnaire touchera moins qu'un PDG ou directeur commercial très souvent à qualification si ce n'est supérieur au moins égale.

Enfin jouer avec les moyennes reste dangereux.
Agir par catégorie serait plus évident. ( Comparé le comparable, la moyenne catégorie C, B , ou A - a+ avec les ouvriers du privé, les employés du privé et les cadres et hauts cadres/dirigeants du privé ). Là nous aurions un comparatif valable. Des études par ailleurs montrent qu'il est plus intéressant d'être catégorie C ou B qu'être ouvrier ou employé dans le privé mais que l'inverse existe pour les hauts fonctionnaires face aux cadres ( cf insee ).

De plus,
Privé = CE, participation, ticket restaurant... Tout cela n'existe pas dans la FP. Il existe des primes et avantages liés aux fonctions dans les deux cas mais je pense que les primes et intéressements restent plus élevé dans le privé ( si la boite va bien ).

L'augmentation de salaire dans le privé peut être rapide, ( au mérite en quelques années pour certains hauts postes ont peut vite se retrouver à du 50k€ ce qui est un salaire de fin de carrière dans la FP catégorie A ) il ne faut pas le négliger également.

Le tout reste un choix, l'ensemble des fonctionnaires auraient pu avoir certainement un salaire plus important dans le privé, beaucoup sont issus de hautes études il ne faut pas l'oublier.

Ils ne foutent pas rien, stop aux idées pré conçues également, je travail dans le privé ( consultant RH ) et j'ai des amis dans la FP et bien je peut te le dire dans certaines boites ( surtout les grosses entreprises par ailleurs ) cela glande à la pause cigarette ou café toutes la journée tandis que certains fonctionnaires travail sans moyens et font leurs maximum heures sup comprise. Quand je vois les critiques types SNCF laissez moi rire aux regards du SAV de Numéricable ou d'Alice pour le net ou encore à l'avancement des travaux d'artisans pour la maison de mon voisin !

La différence est donc simple la nature du travail, dans le privé plus gros salaires et parfois, parfois je dis bien un salaire plus variable en fonction de l'état de la boite. La recherche du profit également. Dans le public une logique d'intérêt général, ont sert la nation sans fluctuation réelle des salaires.

Pas de bol en ce moment c'est la crise... Mais en période de croissance il est bon d'être dans une boite privé de type PME qui fera partager ses gains. Le tout n'est qu'une question d'intérêt et de choix.

ps : ah les fonctionnaires paient également vous savez des impôts, vous savez ceux là même qui nous sert à touché le RSA ( ex rmi ) pour les gens du privé qui se retrouvent aux chômages... les aides de formations professionnels, aides à la création d'entreprises ect ect... Eh oui le contribuable ce sont tous les actifs FP ou Privé ont fait partie d'une nation et sommes donc dans le même bateau.

Jérome C  

Et donc tu préconises l'alignement du public sur le privé?
Vers le bas bien entendu!
Moi je pencherais plutôt pour que les retraites moyennes du privé atteignent celles du public.Et arrêtons de nous duire qu'il n'y a pas d'argent.En ce moment ,chaque jour ,la presse nous montre le contraire , suivez mon regard...

Michel  

Simplement un petit "oubli", les fonctionnaires ont je crois la SS (sécurité) de l'emploi qui n'a pas de prix

Exemple: l"affaire d'Outreau dans le privé c'était "Licenciement pour faute Lourde" du juge qui a fait ce tas de conneries.Chez les fonctionnaires la sanction c'est "Mutation" et souvent accompagnée d'un petit Galon en plus.

Ajouter un Commentaire

obligatoire mais non affiché